Retour

La tontine vs le micro-financement classique

La tontine

Les tontines sont pratiquées depuis des siècles et permettent à leurs participants de mettre en commun leurs économies au profit de la personne qui en a le plus besoin. Les participants d'une tontine s'engagent à verser une somme prédéterminée à une fréquence donnée.Pour chaque tour de versement, un des participants est désigné pour être le bénéficiaire des fonds des autres participants.

On vous l’a schématisé ici :

OCTNOVDECJANFEV

Trois modes de désignation du bénéficiaire existent :
- Soit un des participants décide de réclamer le pot
- S’ils sont plusieurs à le réclamer, il y a un tirage au sort entre les réclamants
- Si personne ne réclame le pot, il y a un tirage au sort entre tous les membres

Chaque membre reçoit une somme d’argent importante au moins une fois au cours du cycle de vie de la tontine, plus rapidement que si il avait simplement épargné (sauf pour le dernier).
Lorsque tous les participants ont été bénéficiaires des fonds une fois, le cycle de la tontine est terminé. À la fin du cycle, un nouveau cycle est généralement entamé.

Les membres de la tontine se choisissent mutuellement, s'assurant que la relation entre chaque membre est basée sur la confiance.

Les micro-financements classiques

Les personnes sans emploi, à faible revenu, sans contrat de travail n'ont souvent pas accès à des prêts, à des comptes d'épargne ou à des assurances. La micro-finance est un mouvement en pleine expansion qui garantit une sécurité à ceux qui n'en ont pas les moyens.

Néanmoins, le taux d’emprunt est souvent élevé afin de compenser les potentiels risques et les montants prêtés peuvent s’avérer restreints.

La tontine vs le micro-financement

En micro-finance, les gens doivent encore traiter avec une institution (souvent une banque) et beaucoup de paperasse administrative.

A l’inverse, les tontines ont l’avantage d’être un système social, composées d'un groupe de personnes de confiance qui agissent comme une banque coopérative pour une période déterminée. Elles font partie de l'économie informelle, et évoluent en dehors du contrôle du gouvernement, n'étant donc pas assujetties aux impôts.

Les membres de la tontine s'offrent mutuellement des prêts et des épargnes. Ils s'entraident et peuvent de fait contribuer aux projets de leur proche et s'encouragent à se comporter honnêtement pour le bénéfice du groupe.

Restez informé de ce qui ce passe chez Potos en
vous inscrivant à notre newsletter